L’héritière des Raeven – Tome 1 : Sorcière malgré elle, Méropée Malo

sorcière malgré elleJ’ai un avis un peu mitigé concernant ce roman… J’ai eu du mal à entrer dans l’histoire et j’ai peiné, jusqu’à la moitié du roman avant de réellement rentrer dans l’histoire, alors que j’ai trouvé la fin plus rythmée. En fait, c’est le postulat de départ qui m’a un peu bloquée!
Assia, 19 ans, finit ses études dans un lycée sélect et retourne chez elle, pour pouvoir décider avec sa mère et sa tante dans quel fac s’inscrire. Cependant, lorsqu’elle arrive chez elle après 9 ans d’absence, Henri Arlan, qu’elle ne connait pas mais qui est l’exécuteur testamentaire de sa mère, lui apprend une terrible nouvelle. Sa mère et sa tante sont décédées dans un accident de voiture, 9 ans plus tôt. Cela m’a semblé très gros tout de même… J’ai essayé de me dire que peut-être l’époque n’était pas la même qu’aujourd’hui mais on découvre ensuite qu’Assia a un portable, qu’internet existe…  De plus, tout l’argent de la famille a été utilisé pour payer l’école ! Il lui faut donc après avoir pris conscience de tout cela, aller travailler pour pouvoir acheter à manger !
Certes, les raisons de cette absence de questionnement nous sont expliquées dans la deuxième partie du roman, mais ces improbabilités m’ont vraiment empêchées de rentrer dans l’histoire !
Dans la ville de son enfance, Assia fait ensuite la connaissance d’Alec, un agent immobilier un peu plus âgé qu’elle, qui lui dit avoir un acheteur pour sa maison. Très vite, Assia, qui ne connait personne dans la ville, est attirée par Alec ce qui semble grandement déranger les anciens amis de sa mère : Henri Arlan, Constance et Hélène. Tout cela créé une ambiance à la « Roméo et Juliette » des temps modernes : 2 amoureux dont les familles s’affrontent depuis 300 ans.
A toute cette histoire s’ajoute aussi, comme nous révèle le titre, la révélation des pouvoirs d’Assia…
Assia est un personnage plutôt sympathique, toujours en action, mais têtue, mais je n’ai vraiment pas accroché au personnage. L’histoire d’amour prend à mon sens à certains moments trop de place et j’ai trouvé certaines coïncidences un peu grosses… L’écriture est agréable et nous nous imaginons pourtant assez facilement le lieu de vie d’Assia.
Quand à la deuxième partie du roman, elle nous en apprend un peu plus sur les pouvoir d’Assia, ce qu’elle combat. On entre alors dans l’action et les personnages deviennent plus attachants.
A voir ce que donne le tome 2, même si je ne suis pas sure de le lire…

*** 

Publicités

9 réflexions sur “L’héritière des Raeven – Tome 1 : Sorcière malgré elle, Méropée Malo

  1. Le résumé me faisait envie mais ton avis est le deuxième (sur deux lus) qui reproche quelque chose à l’histoire alors je pense que finalement je ne l’achèterai pas

    J'aime

  2. Ce livre me tentait vraiment mais j’avoue qu’au vue du nombre d’avis mitigés (avec toujours ce problème de rythme mais aussi de crédibilité des évènements), j’hésite grandement à me lancer dedans…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s