Luna Viva, Aurélie Benattar

couv-Luna-Viva-620x987Luna est une jeune voyante qui vient de perdre sa mère et se retrouve seule, son père étant alcoolique et toujours absent et ses frères la méprisant et l’ignorant au quotidien. Dès le tout début du roman, on retrouve Luna sur un lit d’hôpital, suite à sa tentative de suicide. C’est là qu’elle rencontre un garçon intriguant, qu’elle surnomme « Lion-soleil » et qui semble être un fantôme …
Le contexte change de l’ordinaire, on se retrouve plongés dans le monde des forains, aux côtés de Luna. On apprend les rivalités entre clans, leur façon de vivre, en décalé des personnes qui viennent se divertir pendant les fêtes foraines … Mais j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans le roman! L’écriture m’a semblé hachée pendant une grosse partie du début, avec de nombreux tirés, virgules. Je suis donc dès ce moment restée complétement extérieure au roman et n’ai pas su apprécier le personnage de Luna. C’est dommage car c’est un personnage qui aurait pu être intéressant, elle est constamment rabaissée et aurait pu s’affirmer, prendre de l’assurance au fur et à mesure du roman. De même pour certains personnages secondaires, tel qu’Izabella, qui est intrigante, mais dont l’histoire et le rôle n’est finalement pas plus développé que cela …
C’est un point que je retiens beaucoup dans ce roman : le fait que des points restent un peu mystérieux à la fin du roman, peut-être pas assez creusés... Cela est aussi peut-être dû au fait que de nombreux thèmes sont abordés et que j’ai eu du mal à voir où l’auteur voulait en venir : Concours de voyance, attouchements, fantômes, …
C’est néanmoins un roman qui se lit assez facilement, avec des complots, des histoires de famille, de la jalousie et de l’amitié, tout ça dans un monde assez inconnu et original des forains. Mais il ne me restera pas très longtemps en tête …

**

 

Publicités