La prochaine fois, ce sera toi, Tome 1, Vincent Villeminot

Couverture La brigade de l'ombre, tome 1 : La prochaine fois ce sera toiAvec ce premier tome, vous allez vivre une immersion dans la brigade du commissaire Marcowicz, lorsque Jobert intègre le service, après une faute professionnelle. On sent tout de suite une certaine froideur liée à l’équipe. On a l’impression qu’ils sont tous mis au placard, et chacun fait sa petite vie dans son coin, il n’y a aucun esprit d’équipe! Cette équipe a pourtant une mission qui parait assez importante : ils sont chargés de la capture des goules, ces créatures qui ont une origine humaine, mais se transforment en d’horribles créatures ayant des similitudes avec Golum du seigneur des anneaux ! Ces goules sont des créatures vraiment effrayantes, mais elles sont surtout très dangereuses ! Elles s’attaquent, une fois transformées, à des hommes, tout cela assez violemment, et n’en ont aucun souvenir une fois qu’elles redeviennent humaines. Lorsque ces goules mordent un homme et qu’il survit, celui-ci devient alors une goule. On comprend donc pourquoi cette chasse aux goules est importante si on ne veut pas une prolifération rapide ! On sent aussi que le commissaire Marcovicz est quelqu’un d’important pour cette histoire, on apprend à connaître sa famille au sein de quelques chapitres. Notamment Fleur, sa fille, une adolescente avec qui il n’a pas plus de contact que ça …
Ce qui est original est intéressant dans cette histoire est que l’on suit à la fois des adultes, avec l’équipe du commissaire, mais aussi des ados, avec sa fille…
C’est un premier tome qui se lit très vite et dans lequel on trouve plusieurs scènes assez sanglantes! Cependant, j’ai trouvé l’histoire un peu plate, et je m’étais attendue à plus d’action, plus de fond. La froideur des personnages n’aidant pas non plus à ce qu’on s’attache à eux, je ne crois pas que je lirai le tome 2…
Publicités

L’épreuve – Tome 1 : le labyrinthe, James Dashner

Couverture L'épreuve, tome 1 : Le labyrintheVoilà une série que je voulais commencer depuis un moment ! J’ai vu les deux premiers films, que j’avais vraiment adoré. J’avais trouvé qu’on s’attachait vite aux personnages et que l’histoire était très intéressante et bien construite ! J’avais alors un peu peur de subir l’effet inverse et d’être déçue par les romans… D’autant plus que j’avais entamé « le jeu du maître » du même auteur, auquel je n’avais pas du tout accroché ! Je l’avais même abandonné, ce qui est plutôt rare…
J’ai donc été agréablement surprise par ce premier tome que j’ai littéralement dévoré ! Cela fait un moment que je n’avais pas vu les films, mais je pense que le premier film respecte assez bien le roman, enfin au moins pour toute la première partie! J’ai vraiment apprécié me replongé dans ces personnages que j’avais déjà apprécié auparavant d’une autre manière… Ils sont très différents les uns des autres, ce qui en fait une vrai richesse! On en aime certains et on en déteste d’autres et cela nous fait avancer dans notre lecture. J’ai aimé le couple d’amis qu’est Thomas – Chuck. Ce dernier est très enfantin, mais en même temps assez touchant. J’ai aussi apprécié Minho, qui a un petit côté secret, mais dont on ressent une grande force et une grande envie de sortir de ce labyrinthe dans lequel ce groupe d’adolescent est piégé. Les autres personnages secondaires sont assez nombreux, mais nous suivons surtout un petit groupe d’entre eux, ce qui ne m’a pas perdu dans ma lecture. De plus, l’univers est assez original : nous sommes en huit clos, enfermé dans le bloc, entouré de ce labyrinthe et cet univers est vraiment très crédible. On ressent que les ados sont livrés à eux même depuis une très longue période, tellement longue qu’ils ont finis par créer un nouveau vocabulaire. On rentre grâce à ce vocabulaire dans leur bulle, dans leur monde fermé et on a encore plus envie d’en trouver la sortie à leurs côtés ! L’univers est aussi tellement bien décrit qu’on a aucune peine à se sentir aux côtés des personnages.
J’ai trouvé la construction de l’histoire vraiment addictive. Les chapitres sont très court et l’auteur nous fait régulièrement une révélation en fin de chapitre, ce qui nous fait dire « bon, allez, encore un chapitre.. » « Oh non, finalement, encore un … » et à avancer toujours plus vite dans le roman!
C’est avec un grand plaisir que je retrouverai maintenant nos personnages dans le deuxième tome !

*****

Flow, Tome 1, Mikaël Thevenot

couv536369Josh a 16 ans, il est né aux États-Unis, mais après la mort de sa mère, lorsqu’il était petit, il est venu s’installer avec sa sœur et son père, à Poitiers. C’est en effet la ville dans laquelle son père avait fait ses études lorsqu’il était jeune. Concernant Josh, il souffre régulièrement de migraines, qu’il a hérité de sa mère, mais cela n’est pas tout ! Il s’aperçoit que lorsque ses migraines apparaissent, il est capable d’entendre les pensées des gens qui l’entourent…
Ce premier tome, un thriller, avec une petite touche de fantastique est vraiment très prenant ! On a des chapitres très courts, ce qui donne vraiment un bon rythme. On a aussi certains chapitres qui nous font remonter 12 ans en arrière, à la période du décès de la mère de Josh. On a alors très envie de savoir comment l’histoire du décès de la mère de Josh et celle de l’apparition des pouvoirs de ce dernier vont pouvoir se recouper.
Concernant le personnage de Josh, j’ai trouvé l’histoire très crédible. On suit sa quête de vérité avec plaisir ! Josh est un adolescent qui entre au lycée, ce qui entraine forcement un changement au niveau de ses habitudes mais aussi au niveau de ses amitiés. Il est dans une période où il se pose beaucoup de questions, notamment sur la différence entre amitié et amour. Il se fait aussi de nouveaux amis, notamment un petit génie de l’informatique. Toutes ces relations entre les personnages m’ont vraiment beaucoup plu car on est plongés dans le quotidien de Josh et on se demande tout comme lui, qui peut bien le mettre en garde de « son pouvoir ».
Tout s’imbrique parfaitement et on arrive très rapidement à la fin de ce premier tome. Seul petit bémol : les phrases de certains personnages sont en anglais, car Josh a ses origines et des connaissances aux Etats-Unis. Seulement, ces passages ne sont pas forcement traduits, ce qui pourra en gêner certains. Les passages plutôt longs de ces personnages sont en français et j’aurai aimé que l’auteur en fasse de même pour tous les passages.
Bref, Un très bon premier tome et je me plongerai avec plaisir dans le tome 2, qui vient de sortir et qui finit cette histoire !

****

Witch Hunter,Virginia Boecker

couv14228830Elisabeth Grey a 16 ans et vit dans un monde impitoyable avec les sorcières. Elle a perdu ses parents et vit donc principalement pour son métier : attraper les sorcières ! Celles-ci sont ensuite livrées au roi d’Anglia, qui rend alors justice. Les sorcières sont toutes brûlées vivent sur le bûcher, et ce dès le moindre petit acte de sorcellerie, une utilisation d’herbes par exemple… Cependant, tout va changer pour Elisabeth le jour où elle se fait elle-même arrêter pour sorcellerie. Pour sauver sa vie, elle se voit obligée de s’allier à ceux qu’elle a toujours poursuivit.
Ce roman change des romans de sorcellerie ordinaires. En effet, nous avons finalement ici assez peu d’actes de sorcellerie très puissants. Seuls les très grands sorciers peuvent être capables de se téléporter par exemple et il faut souvent aux sorcières des objets leurs permettant d’augmenter leurs pouvoirs… Cependant, le monde dans lequel on est plongé est très dur car beaucoup de sorcières sont envoyées sur le bûcher, même lorsqu’elles ne sont que guérisseuses ! Ce roman se passe dans les années 1500, au sein de l’Europe. J’aurai toutefois aimé qu’on ressente beaucoup plus le poids de cette période…
Concernant les personnages, Elisabeth est une adolescente très crédible. Elle fait gentiment ce qu’on lui demande, sans forcement se poser trop de questions, ce qui a eu le pouvoir par moment de m’agacer. C’est pourtant cette naïveté qui donne une grande crédibilité au personnage et qui permet ensuite de vrais questionnements. Le monde dans lequel elle a toujours vécu jusque là agit-il comme il le faut ? Ou est-ce finalement les sorciers qu’elle a toujours poursuivit qui représentent le bien ?  Nous avons aussi une petite partie plus politique, avec des clans qui se battent les uns contre les autres pour le pouvoir, ce donne vraiment un petit plus à la quête pour la liberté d’Elisabeth !
C’est avec plaisir que je me replongerai dans le monde d’Elisabeth à la sortie du tome 2 !

****

Library Jumpers – Tome 1 : la voleuse de secrets, Brenda Drake

couv51783251Lorsque Gia se rend à la bibliothèque avec son amie Afton, elle découvre que le monde dans lequel elle a vécu jusqu’ici n’est pas celui qu’elle pensait être. Elle et son amie plongent littéralement, sans le vouloir, dans le livre des « plus belles bibliothèques du monde ». Elles se retrouvent non plus à Boston, mais à Paris ! Elle découvrent alors un monde parallèle dans lequel Gia va semble t-il jouer un rôle important !
L’auteure a donc imaginé dans cette nouvelle série, un monde parallèle qui est accessible depuis les grandes bibliothèques du monde, grâce à un livre. C’est un concept de départ vraiment agréable! Dès les premières pages, nous sommes plongés dans l’action, les révélations et nous poursuivons donc la lecture avec plaisir car il n’y a vraiment aucun temps mort !
Gia est une adolescente qui vit seule avec son père et elle est aussi très proche d’Afton et Nick, ses meilleurs amis, qui vont d’ailleurs la suivre dans ses aventures. Elle découvre assez rapidement qu’elle est une sentinelle, ce qui signifie qu’elle possède des pouvoirs, qui doivent l’aider à protéger le monde parallèle mais aussi le monde des humains. Mais ce n’est pas tout, Gia se voit révéler tout un tas de chose sur son entourage et leur passé. Tout au long du roman, beaucoup de personnages s’ajoutent, mais ils arrivent de manière très progressive, ce qui permet de ne pas trop s’y perdre. Cependant, on est beaucoup dans l’action et les relations entre les personnages ne sont pas vraiment creusées, ce qui est dommage car cela nous donne l’impression de toujours courir sans forcement découvrir les relations qui se créent ou se développent entre les personnages. Certains faits sont aussi très vite acceptés par Gia alors qu’on a encore du mal à comprendre nous même tout le déroulement des faits.
Ce premier tome, même si pas forcement abouti au niveau des personnages, est vraiment tout en action et je me plongerait avec plaisir dans la suite !

****