Sirius, Stéphane Servant

Couverture SiriusDans un monde où tout a été détruit par l’homme, Avril survit comme elle peut dans la forêt, en haut d’un arbre, avec son petit frère, Kid, jusqu’au jour où un évènement les oblige à quitter ce refuge qu’ils s’étaient fabriqué et à partir en quête d’un autre endroit pour rester en sécurité.
Stéphane Servant signe ici un road trip post-apocalyptique, avec une note écologique ! Si si, c’est possible ! L’écriture de l’auteur est vraiment magnifique, très poétique, et elle nous plonge directement dans ce monde où il ne reste rien, ni hommes, ni animaux. Cela créé un peu l’impression d’être dans un conte, et on y plonge avec plaisir, avec l’impression d’être dans une petite bulle, dans un autre monde, lorsqu’on commence la lecture, ou qu’on la reprend ! Nous a aucun mal à nous imaginer les contours de ce monde, ses couleurs, et on se croirait aux côtés d’Avril et de Kid. Tout est pensé, tout est réfléchi, et rien n’est laissé au hasard, jusqu’à la numérotation des chapitres…
On s’attache à Avril et Kid, qui ont tout perdu dans ce monde, mais qui continuent de se battre pour survivre côte à côte. Mais ce roman est aussi une ode aux animaux de notre monde et à la place qu’ils ont aux cotés des hommes. C’est un roman qui pose question et fait vraiment réfléchir ! Ces animaux ont une place très importante dans ce récit, et rien ne serait possible sans eux. Ils nous permettent de comprendre la bêtise humaine qui a sévit avant la destruction du monde ; bêtise humaine qui pourrait grandement penser à ce qu’il se passe aujourd’hui à de nombreux endroits…
Un magnifique roman plein d’espoir, qui fait grandir, qui fait réfléchir à découvrir et faire découvrir !

*****

Publicités

Zoo, James Patterson

Zoo par Patterson Il y a peu de temps, j’ai regardé la série Zoo lors de sa diffusion sur TF1, série que j’ai beaucoup aimée! Il y a de l’action (mais pas trop), des animaux, des personnages agréables… J’en ai donc profité pour lire le livre, écrit par James Patterson, dont est tiré la série.
Dans ce roman, Jackson Oz, un universitaire, s’est fait rejeté de son université car il a publié sur un blog des propos qui paraissent pour beaucoup farfelus. Pour lui, le règne animal est à surveiller, sous peine que son fonctionnement évolue. Or, il s’avère que des animaux partout sur la planète, ont un comportement étrange, mais surtout très agressif avec les hommes. Lors d’une de ses expéditions en Afrique, il rencontre Chloé Toussignant, une française qui le suit ensuite aux états-unis pour l’aider dans son enquête.
Pour commencer, j’ai été surprise par ce roman, qui a part les deux personnages principaux, est vraiment très loin de la série TV. C’est une des premières fois que l’adaptation ciné me plait plus que le livre. En effet, je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, qui ne m’ont pas parus très creusés.
Les chapitres sont très courts, ce qui nous permet d’en lire toujours un de plus, et heureusement parce qu’il n’est pas très dynamique, et l’auteur fait intervenir certains personnages pour un chapitre seulement… Des animaux interviennent aussi dans certains chapitres. Ces différentes interventions autre que celles des personnages principaux m’ont donc un peu ennuyés au bout d’un moment.
Cependant, l’histoire en elle-même est sympa, j’ai bien aimé le fait que les personnages menaçants ne sont pas, pour une fois, des humains mais des animaux ! De plus, les questions posées par le roman sont intéressantes et vous réfléchirez à deux fois avant d’adopter un animal de compagnie ! La fin est elle aussi plutôt réfléchie, les questionnements quand à l’environnement restent posées et j’ai trouvé ça vraiment intéressant !
En bref, j’ai bien aimé le sujet mais un peu moins l’écriture et la construction du récit.

***