Hugo de la nuit, Bertrand Santini

Couverture Hugo de la nuitHugo et ses parents vivent dans une maison proche d’un cimetière. Ceux-ci sont régulièrement dérangés par des promoteurs immobiliers, qui voudraient leur racheter leur terrain et leur maison, ce qu’aucun membre de la famille ne veut ! De plus, le terrain est très intéressant pour ces promoteurs et autres car il semble que du pétrole refasse surface depuis quelques temps! La famille d’Hugo veut donc se battre pour que le terrain et plus largement leur ville ne soit pas le théâtre d’exploitation pétrolière. C’est dans ce contexte qu’un beau soir, Hugo entend du bruit alors que tout le monde dort … Hugo et sa famille risquent-ils quelque chose ? 
Ce roman sort vraiment de l’ordinaire ! Tout d’abord, c’est un très beau livre à la présentation très soignée ! Je trouve l’illustration de couverture vraiment très jolie, avec quelques reliefs et des petits détails en doré. L’histoire, elle, est vraiment très riche et pleine de rebondissements ! J’ai aimé le fait que la quatrième de couverture ne nous en dise pas trop, ce qui nous permet d’être surpris dès le début ! On y croise des personnages hauts en couleurs, notamment les fantômes du cimetière, qui nous font voir la mort (et la vie par conséquent) d’une autre manière ! Ceux-ci ont chacun leur personnalité, avec un brin loufoque qui m’a fait sourire de nombreuses fois. On assiste à une véritable petite enquête et j’ai été surprise plusieurs fois, et ce jusqu’à la toute fin, par les tournants donnés par l’auteur à l’histoire ! 
En bref, c’est une histoire qui mêle fantômes, humour, enquête ou encore frissons à merveille … Une vraiment très belle lecture empreinte de poésie et de personnages fantastiques.

*****

Publicités

Sunshine, épisode 1, Paige Mckenzie

SunshineTout d’abord, la première chose que je voudrais dire concernant ce roman est que je trouve la couverture magnifique ! Elle est mystérieuse et intrigante juste comme il faut ! Il faut aussi savoir que ce roman est tiré d’une web série Youtube  » The hauntind of Sunshine Girl », que je ne connaissais pas avant de lire le livre, mais qui a l’air plutôt bien faite. Contrairement à d’autres séries, qui installent parfois un peu longuement les personnages, nous sommes ici directement plongés dans l’action ! C’est donc très plaisant et cela rend la lecture additive dès les premières pages.
Dans la première partie du roman, Sunshine, 16 ans, arrive à Ridgemont, près de Washington. Au premier abord, cette ville ne lui plait pas vraiment, et sa nouvelle maison non plus d’ailleurs … Elle s’installe avec sa mère dans une maison qui lui parait sombre, triste et se retrouve dans une chambre rose du sol au plafond : tout ce qu’elle déteste !! Pour ne rien gâcher de son bonheur, Ridgemont semble être une ville dans laquelle il pleut la plus grande partie de l’année alors qu’elle adore la chaleur et le soleil ! Malgré tout, Sunshine prend sur elle, pour permettre à sa mère d’apprécier sa mutation dans l’hôpital local, raison de leur déménagement. Cependant, très vite, les choses se compliquent : la maison semble hantée. Sunshine entends des pas à l’étage, ses bibelots semblent se déplacer tout seul, mais surtout, elle entends des voix qui chuchotent ! 
Cette première partie est vraiment à lire le soir, pour être encore plus dans cette ambiance particulière. C’est une histoire très angoissante par moments et j’ai adoré ressentir des frissons au fur à mesure de la lecture ! 
Petit point négatif cependant pour l’écriture que j’ai trouvé hachée et même décousue par moments dans cette première partie, ce que je n’ai pas ressentie dans la deuxième partie du roman, qui au contraire est très dynamique avec des phrases courtes qui s’enchaînent les une après les autres ! 
J’ai aussi adoré le personnage de Sunshine : c’est une ado atypique qui aime les vieilles fringues et non la mode comme les autres filles de son âge. Elle est passionnée de photo, et c’est ce qui lui permet de garder des preuves de ce qu’elle voit (des fantômes notamment). Du côté de ses proches, elle est très complice avec sa mère adoptive, voir même fusionnelle. Elle se lie aussi d’amitié avec Nolan, un garçon de son lycée qui l’aide dans sa quête d’une explication rationnelle à tous ces événements. 
La deuxième partie du roman est tout aussi intéressante que la première partie, bien qu’un peu différente. Pour ne pas vous spoiler l’histoire, je dirai juste que nous sommes moins dans l’épouvante de la première partie et plus dans le paranormal, le fantastique.
C’est donc presque un coup de cœur pour ce premier tome et je lirai avec grand plaisir la suite des aventures de Sunshine !! 

*****