Le piège de l’innocence, Kelley York

Vic Howard est un lycéen américain mal dans sa peau. Il n’a pas d’ami, mis à part Brett, qu’il connait depuis son enfance et avec qui il est toujours resté très proche. Il le considère d’ailleurs comme un membre de sa famille, qui elle n’est pas très unie. Il est fils unique et vit seul avec sa mère, avec qui il ne s’entend pas très bien… Pour faire plaisir à Brett, Vic le suit assez régulièrement dans des soirées. Durant l’une d’entre elles, Vic aperçoit une fille de son lycée, bourrée, seule dehors. Il s’empresse donc de la porter jusqu’à une chambre pour la protéger et éviter qu’elle n’attrape froid. Cependant, les jours suivants, Vic est accusé de viol. A t-il réellement violé Callie, la fille de son lycée ? Callie a telle menti ? Quelqu’un a t-il réellement tenté de la violer ?
J’ai trouvé ce roman très intéressant. Je n’avais encore jamais eu l’occasion de lire un roman sur ce sujet, d’autant plus qu’ici nous suivons le point de vue de Vic, qui est accusé de viol, mais nous avons aussi un aperçu des réactions de Callie. Il n’y a rien de trop, et j’ai trouvé l’écriture vraiment agréable, pas trop dure malgré le thème assez compliqué. La relation entre Autumn, la meilleure amie de Callie et Vic vient aussi adoucir le sujet. Ce dernier reste tout de même grave et on essaye de chercher, tout comme Autumn, Callie et Vic, qui aurait bien pu violer Callie durant cette soirée.
 Petit point négatif :j’avais pourtant deviné le coupable dès le début… Ce que je ne trouve finalement pas très gênant étant donné que ce qui m’a surtout intéressée est le déroulement de l’enquête, mais aussi l’évolution de Vic et Autumn, que l’on voit grandir tout au long du roman. Autre petit point négatif, j’ai trouvé certains faits un peu trop et donc un peu improbables, notamment la relation de Vic et de sa mère et l’amitié qui se créée très très vite entre Autumn et Vic. Après, si l’on passe au delà de ces petits points, les évènements s’enchainent plutôt bien et ce roman se lit très vite, car on s’attache à Vic et Automn !
Bref, j’ai trouvé le thème du roman très bien traité et je me suis vraiment attachée à Vic et Autumn au cours de ces quelques chapitres

****

Phobos – Tome 1, Victor Dixen

Couverture Phobos, tome 1Après avoir entendu parler ce cette série encore et encore sur la blogosphère, voici que je me suis enfin lancée ! Et je ne suis pas déçue !
Dans ce premier tome, une société privée américaine a racheté la NASA. Celle-ci prépare un nouveau genre de télé-réalité dans lequel 6 prétendants et 6 prétendantes sont choisis dans le monde pour être envoyés dans l’espace. Durant le trajet pour aller jusqu’à Phobos, un satellite de Mars, les prétendants et prétendantes, tous en âge de procréer, auront l’occasion de se rencontrer 6 minutes toutes les semaines, pour à la fin former 6 couples.
Nous suivons dans ce premier tome Léonor, une ado que rien ne retient sur terre, mais nous avons aussi d’autres points de vue, notamment ceux de Serena McBee, l’organisatrice de cette télé-réalité. Nous sommes donc particulièrement recentrés sur le côté « filles » de la navette spatiale, et nous apercevons les garçon uniquement lors des speed-dating de 6 min avec les filles… On se doute cependant que tous ces personnages possèdent des secrets, qui, si j’ai bien compris nous seront révélés dans le tome « Phobos – Origines ». Léonor est une jeune fille que j’ai beaucoup aimé suivre, car elle a une grande force de caractère, malgré son passé que l’on devine assez chaotique. Elle sait ce qu’elle veut et ne se laisse pas intimider, ce que j’ai adoré! Mais plus qu’une histoire de télé-réalité, nous assistons à des machinations, des manipulations, … Et tout cela nous donne un petit côté thriller assez additif. Je poursuivrai donc l’aventure dans la navette Cupido avec un grand plaisir !

****

Zoo, James Patterson

Zoo par Patterson Il y a peu de temps, j’ai regardé la série Zoo lors de sa diffusion sur TF1, série que j’ai beaucoup aimée! Il y a de l’action (mais pas trop), des animaux, des personnages agréables… J’en ai donc profité pour lire le livre, écrit par James Patterson, dont est tiré la série.
Dans ce roman, Jackson Oz, un universitaire, s’est fait rejeté de son université car il a publié sur un blog des propos qui paraissent pour beaucoup farfelus. Pour lui, le règne animal est à surveiller, sous peine que son fonctionnement évolue. Or, il s’avère que des animaux partout sur la planète, ont un comportement étrange, mais surtout très agressif avec les hommes. Lors d’une de ses expéditions en Afrique, il rencontre Chloé Toussignant, une française qui le suit ensuite aux états-unis pour l’aider dans son enquête.
Pour commencer, j’ai été surprise par ce roman, qui a part les deux personnages principaux, est vraiment très loin de la série TV. C’est une des premières fois que l’adaptation ciné me plait plus que le livre. En effet, je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages, qui ne m’ont pas parus très creusés.
Les chapitres sont très courts, ce qui nous permet d’en lire toujours un de plus, et heureusement parce qu’il n’est pas très dynamique, et l’auteur fait intervenir certains personnages pour un chapitre seulement… Des animaux interviennent aussi dans certains chapitres. Ces différentes interventions autre que celles des personnages principaux m’ont donc un peu ennuyés au bout d’un moment.
Cependant, l’histoire en elle-même est sympa, j’ai bien aimé le fait que les personnages menaçants ne sont pas, pour une fois, des humains mais des animaux ! De plus, les questions posées par le roman sont intéressantes et vous réfléchirez à deux fois avant d’adopter un animal de compagnie ! La fin est elle aussi plutôt réfléchie, les questionnements quand à l’environnement restent posées et j’ai trouvé ça vraiment intéressant !
En bref, j’ai bien aimé le sujet mais un peu moins l’écriture et la construction du récit.

***

Sunshine, épisode 1, Paige Mckenzie

SunshineTout d’abord, la première chose que je voudrais dire concernant ce roman est que je trouve la couverture magnifique ! Elle est mystérieuse et intrigante juste comme il faut ! Il faut aussi savoir que ce roman est tiré d’une web série Youtube  » The hauntind of Sunshine Girl », que je ne connaissais pas avant de lire le livre, mais qui a l’air plutôt bien faite. Contrairement à d’autres séries, qui installent parfois un peu longuement les personnages, nous sommes ici directement plongés dans l’action ! C’est donc très plaisant et cela rend la lecture additive dès les premières pages.
Dans la première partie du roman, Sunshine, 16 ans, arrive à Ridgemont, près de Washington. Au premier abord, cette ville ne lui plait pas vraiment, et sa nouvelle maison non plus d’ailleurs … Elle s’installe avec sa mère dans une maison qui lui parait sombre, triste et se retrouve dans une chambre rose du sol au plafond : tout ce qu’elle déteste !! Pour ne rien gâcher de son bonheur, Ridgemont semble être une ville dans laquelle il pleut la plus grande partie de l’année alors qu’elle adore la chaleur et le soleil ! Malgré tout, Sunshine prend sur elle, pour permettre à sa mère d’apprécier sa mutation dans l’hôpital local, raison de leur déménagement. Cependant, très vite, les choses se compliquent : la maison semble hantée. Sunshine entends des pas à l’étage, ses bibelots semblent se déplacer tout seul, mais surtout, elle entends des voix qui chuchotent ! 
Cette première partie est vraiment à lire le soir, pour être encore plus dans cette ambiance particulière. C’est une histoire très angoissante par moments et j’ai adoré ressentir des frissons au fur à mesure de la lecture ! 
Petit point négatif cependant pour l’écriture que j’ai trouvé hachée et même décousue par moments dans cette première partie, ce que je n’ai pas ressentie dans la deuxième partie du roman, qui au contraire est très dynamique avec des phrases courtes qui s’enchaînent les une après les autres ! 
J’ai aussi adoré le personnage de Sunshine : c’est une ado atypique qui aime les vieilles fringues et non la mode comme les autres filles de son âge. Elle est passionnée de photo, et c’est ce qui lui permet de garder des preuves de ce qu’elle voit (des fantômes notamment). Du côté de ses proches, elle est très complice avec sa mère adoptive, voir même fusionnelle. Elle se lie aussi d’amitié avec Nolan, un garçon de son lycée qui l’aide dans sa quête d’une explication rationnelle à tous ces événements. 
La deuxième partie du roman est tout aussi intéressante que la première partie, bien qu’un peu différente. Pour ne pas vous spoiler l’histoire, je dirai juste que nous sommes moins dans l’épouvante de la première partie et plus dans le paranormal, le fantastique.
C’est donc presque un coup de cœur pour ce premier tome et je lirai avec grand plaisir la suite des aventures de Sunshine !! 

*****

Miss Pérégrine et les enfants particuliers – Tome 1, Ransom Riggs

miss pTout d’abord, ce livre est un très bel objet ! La couverture est très jolie, les pages bien épaisses, des changements de chapitres sur de beaux graphismes, et sur certaines pages, on trouve des photos en noir et blanc, chinées par des connaissances de l’auteur. Ces photos sont dispersées tout au long du roman et complètent très bien celui-ci ! à moins que ce soit ce roman qui nous raconte très bien les photos !
L’histoire commence dans le monde réel, avec Jacob, qui voit son grand-père mourir devant lui, attaqué par … un monstre ! Sa famille et le corps médical voient alors ce monstre comme le traumatisme de la mort du grand-père. Cependant, Jacob doute et voudrait en connaître plus sur le passé si mystérieux dont lui a souvent fait part son grand-père : étant enfant, il aurait vécu sur une île avec d’autres enfants, tous un peu particuliers. Ces enfants auraient eu la capacité de voler, de faire du feu rien qu’avec leurs mains, des enfants à la force surnaturelle, … Bien sûr, Jacob a grandi et toutes ces histoires ne sont restées que des contes de fées.
Le début m’a paru un peu long par moment : l’auteur y installe la relation entre Jacob et son grand-père. On doute quant à la folie de ce dernier… Cependant l’histoire devient très addictive à partir du moment où Jacob rencontre les habitants de l’île où a vécu son grand-père. On en apprend plus sur ces derniers, leur quotidien, leur particularités, … Nous basculons dans un monde fantastique, les péripéties s’enchainent jusque la fin ! Jacob est un garçon qui n’a pas froid aux yeux et qui veut à tout prix connaître les secrets de son grand-père décédé.
Nous ne pouvons donc d’avoir envie d’aller découvrir ce qui se cache dans le tome 2 !

****