La prochaine fois, ce sera toi, Tome 1, Vincent Villeminot

Couverture La brigade de l'ombre, tome 1 : La prochaine fois ce sera toiAvec ce premier tome, vous allez vivre une immersion dans la brigade du commissaire Marcowicz, lorsque Jobert intègre le service, après une faute professionnelle. On sent tout de suite une certaine froideur liée à l’équipe. On a l’impression qu’ils sont tous mis au placard, et chacun fait sa petite vie dans son coin, il n’y a aucun esprit d’équipe! Cette équipe a pourtant une mission qui parait assez importante : ils sont chargés de la capture des goules, ces créatures qui ont une origine humaine, mais se transforment en d’horribles créatures ayant des similitudes avec Golum du seigneur des anneaux ! Ces goules sont des créatures vraiment effrayantes, mais elles sont surtout très dangereuses ! Elles s’attaquent, une fois transformées, à des hommes, tout cela assez violemment, et n’en ont aucun souvenir une fois qu’elles redeviennent humaines. Lorsque ces goules mordent un homme et qu’il survit, celui-ci devient alors une goule. On comprend donc pourquoi cette chasse aux goules est importante si on ne veut pas une prolifération rapide ! On sent aussi que le commissaire Marcovicz est quelqu’un d’important pour cette histoire, on apprend à connaître sa famille au sein de quelques chapitres. Notamment Fleur, sa fille, une adolescente avec qui il n’a pas plus de contact que ça …
Ce qui est original est intéressant dans cette histoire est que l’on suit à la fois des adultes, avec l’équipe du commissaire, mais aussi des ados, avec sa fille…
C’est un premier tome qui se lit très vite et dans lequel on trouve plusieurs scènes assez sanglantes! Cependant, j’ai trouvé l’histoire un peu plate, et je m’étais attendue à plus d’action, plus de fond. La froideur des personnages n’aidant pas non plus à ce qu’on s’attache à eux, je ne crois pas que je lirai le tome 2…
Publicités

Du sang sur la Baltique – Viveca Sten

vivecaConcernant l’histoire, Oscar Juliander, un homme riche, avocat et vice président du club nautique, est assassiné lors d’une régate. Thomas et Nora, deux amis policiers, sont alors mis sur l’affaire.
Viveca Sten est souvent considérée par les médias comme la nouvelle Camilla Lackberg. Certes, j’ai beaucoup aimé ce roman mais je trouve qu’il y a tout de même une grande différence entre les deux ! Viveca Sten est elle aussi originaire des pays de Nord et j’aime beaucoup découvrir des prénoms inconnus, de nouveaux lieux géographiques, de nouvelles coutumes, … Cependant, l’enquête est tout de même un peu moins poussée que celles de Camilla Lackberg à mon goût. Cela n’empêche pas que j’ai pris un grand plaisir avec la lecture de ce deuxième tome des enquêtes de Nora et Thomas !
Les relations entre les personnages sont juste comme il faut, ni trop simples, ni trop compliquées et les personnages ne sont pas en trop grand nombre, ce qui permet de ne pas se perdre ! De plus, il y a beaucoup de dialogues et des chapitres assez courts, ce qui donne un vrai rythme au récit! Autre point que j’ai beaucoup aimé : la chronologie est sous forme de « lundi première semaine » et j’ai trouvé cela vraiment très agréable, nous n’avons pas besoin de mémoriser de date et on s’y retrouve ainsi plus facilement !
C’est donc un polar à lire, même lorsqu’on n’est pas très en forme car tout y est fait pour que nous ne perdions pas le fil de l’enquête !
J’ai aussi aimé en découvrir un peu sur les vies personnelles de Nora et Thomas et je suivrai avec plaisir d’autres de leurs enquêtes ! Cependant, je n’avais pas lu le premier roman de Viveca Sten et ne le lirai probablement pas car le dénouement nous est rappelé dans ce tome, ce que j’ai trouvé très dommage ! Il nous faut donc commencer de préférence avant « La reine de la Baltique ».

****

 

 

Instinct – Tome 1, 2 Vincent Villeminot

instinctUn série qui commence sur les chapeaux de roues ! Nous sommes dès le tout début du roman plongés dans l’action ! Tim a en effet un accident alors qu’il est en voiture avec ses parents et son frère et il se transforme en animal ! Il s’enfuit de la voiture alors que ses proches, probablement morts, sont piégés dans la voiture qui prend feu. Bien sûr, lorsque Tim est retrouvé plusieurs heures plus tard, dans la forêt proche du lieu ou à eu lieu l’accident, une enquête est menée sur lui par des agents de la DEA… En parallèle de cette enquête concernant l’accident, nous cherchons à savoir si Tim s’est réellement transformé en animal, lequel ? comment ? Tim est un adolescent à qui on s’attache rapidement : il veut connaître la vérité concernant l’accident et sa métamorphose et se sent coupable de la mort de sa famille. Il est ensuite envoyé dans l’institut du professeur McIntyre qui étudie les zoopathie, maladie dont il souffrirait. Il y fait connaissance de Flora, 15 ans, une adolescente mystérieuse, mal dans sa peau et passionnée d’informatique et de Shariff, 12 ans, qui lui est une vraie encyclopédie et un grand passionné de citations qu’il dilue tout au long du roman. Il forment un trio très complémentaire et même si on pourrait s’arrêter à la lecture du premier tome c’est avec plaisir que je vais enchaîner avec le deuxième !
Je suis un peu moins enthousiaste avec le tome 2 d’instinct. En effet, ce tome est centré sur l’affrontement entre les deux camps de l’institut : ceux qui veulent suivre leur instinct animal, notamment à travers le meurtre; et ceux qui au contraire, veulent pouvoir contrôler leurs pulsions pendant leurs métamorphoses. J’ai trouvé certains chapitres un peu longs, car beaucoup plus descriptifs (surtout les chapitres où la parole est donnée à celui qu’on suppose être le méchant). Les relations entre Flora, Shariff et Tim se développent et j’ai par moment été agacée des « je t’aime – moi non plus » de Flora et Tim. Cependant, dans le dernier tiers du roman, l’action reprend et à nouveau, il nous est impossible de lâcher le roman jusqu’au dénouement !
Bref, après des passages un peu longs, la fin nous pousse pourtant à finir cette série avec le troisième et dernier tome !

****