Plus de morts que de vivants, Guillaume Guéraud

Plus de morts que de vivants par GuéraudVoici un roman qui change de l’ordinaire ! A lire si vous n’avez pas peur de l’horreur ! Dans ce roman, nous sommes au cœur d’un collège de mauvaise réputation de Marseille et nous allons y rester, quasiment en huit clos, durant tout le roman. La tension monte, les morts inattendus s’enchaînent et l’auteur ne nous épargne rien. Il n’y a pas un personnage principal, mais nous suivons d’un peu plus près plusieurs collégiens, qu’ils soient en classe de 6e ou même de 3e. Ce qui nous importe ici, ce n’est pas d’entrer dans la psychologie d’un personnage, mais d’assister, tout comme ces élèves, à l’horreur qui a lieu dans ce collège. En effet, au début du roman, quelques ados semblent malades, rien de bien particulier : nez qui saigne, étourdissements, vomissements, … Oui… jusqu’au moment où tous ces petits maux du quotidien s’aggravent très très fortement ! Guillaume Guéraud ne nous épargne alors rien des scènes atroces que provoquent ce nouveau virus, entre gorges coupées en deux, dents qui se déchaussent toutes seules ou ventres qui explosent tout simplement. âmes sensibles : s’abstenir !!
Concernant la construction du roman, les chapitres sont assez courts et construits de manière à ce que nous lisions un chapitre du point de vue des élèves ou professeurs confinés dans ce collège, puis un point de vue extérieur, via des coups de téléphones des secours sur place. Cela rend l’histoire vraiment très dynamique. J’ai donc « dévoré » ce roman très rapidement, avec la hâte de connaître le fin mot de cette histoire terrifiante !
Bref, un roman original, à lire si on veut une petite dose d’horreur bien gore !

Les ombres de Kerohan, Zimmerman

Les ombres de Kerohan par ZimmermannVoici un petit roman original qui vous fera frissonner ! L’auteur nous plonge dans un univers mystérieux, dans la Bretagne de la fin du XIXe siècle. Après la mort de leur mère, Viola et son frère Sebastian sont envoyés chez leur oncle par leur père, qui doit s’absenter pour son travail. Viola arrivent donc dans le manoir de leur oncle qui semble toujours très occupé par son travail et très peu disponible pour eux. J’ai souvent pensé durant ma lecture au film « le manoir hanté et les 999 fantômes » que j’aime beaucoup !  En effet, ici, Viola pense voir des ombres blanches dans le manoir à plusieurs reprises et son petit frère est lui persuadé de voir un Korrigan, figure légendaire bretonne. A t-il vraiment vu cette créature, ou a t-il  beaucoup trop d’imagination, comme le pense Viola, car bercé depuis tout petit par les légendes racontées par leur mère ..?
Le début du roman m’a semblé un peu long, même si celui-ci est finalement utile pour nous plonger dans l’époque, dans l’ambiance un peu sombre, silencieuse, … Mais j’ai ensuite vraiment beaucoup aimé la deuxième partie ! Celle-ci est angoissante, les personnages secondaires vraiment mystérieux… On suit avec plaisir Viola, 12 ans, très maternelle avec son frère, qui lui est vraiment très mignon. Ils sont vraiment tous les deux attachants, on s’identifie parfaitement à eux, perdus et effrayés, seuls dans ce grand manoir, ou il y a finalement peu de domestique, peu de présence humaine… 
Bref, une jolie histoire mêlant légendes et fantômes, avec certains moments vraiment angoissants ! 

****

Sunshine, épisode 1, Paige Mckenzie

SunshineTout d’abord, la première chose que je voudrais dire concernant ce roman est que je trouve la couverture magnifique ! Elle est mystérieuse et intrigante juste comme il faut ! Il faut aussi savoir que ce roman est tiré d’une web série Youtube  » The hauntind of Sunshine Girl », que je ne connaissais pas avant de lire le livre, mais qui a l’air plutôt bien faite. Contrairement à d’autres séries, qui installent parfois un peu longuement les personnages, nous sommes ici directement plongés dans l’action ! C’est donc très plaisant et cela rend la lecture additive dès les premières pages.
Dans la première partie du roman, Sunshine, 16 ans, arrive à Ridgemont, près de Washington. Au premier abord, cette ville ne lui plait pas vraiment, et sa nouvelle maison non plus d’ailleurs … Elle s’installe avec sa mère dans une maison qui lui parait sombre, triste et se retrouve dans une chambre rose du sol au plafond : tout ce qu’elle déteste !! Pour ne rien gâcher de son bonheur, Ridgemont semble être une ville dans laquelle il pleut la plus grande partie de l’année alors qu’elle adore la chaleur et le soleil ! Malgré tout, Sunshine prend sur elle, pour permettre à sa mère d’apprécier sa mutation dans l’hôpital local, raison de leur déménagement. Cependant, très vite, les choses se compliquent : la maison semble hantée. Sunshine entends des pas à l’étage, ses bibelots semblent se déplacer tout seul, mais surtout, elle entends des voix qui chuchotent ! 
Cette première partie est vraiment à lire le soir, pour être encore plus dans cette ambiance particulière. C’est une histoire très angoissante par moments et j’ai adoré ressentir des frissons au fur à mesure de la lecture ! 
Petit point négatif cependant pour l’écriture que j’ai trouvé hachée et même décousue par moments dans cette première partie, ce que je n’ai pas ressentie dans la deuxième partie du roman, qui au contraire est très dynamique avec des phrases courtes qui s’enchaînent les une après les autres ! 
J’ai aussi adoré le personnage de Sunshine : c’est une ado atypique qui aime les vieilles fringues et non la mode comme les autres filles de son âge. Elle est passionnée de photo, et c’est ce qui lui permet de garder des preuves de ce qu’elle voit (des fantômes notamment). Du côté de ses proches, elle est très complice avec sa mère adoptive, voir même fusionnelle. Elle se lie aussi d’amitié avec Nolan, un garçon de son lycée qui l’aide dans sa quête d’une explication rationnelle à tous ces événements. 
La deuxième partie du roman est tout aussi intéressante que la première partie, bien qu’un peu différente. Pour ne pas vous spoiler l’histoire, je dirai juste que nous sommes moins dans l’épouvante de la première partie et plus dans le paranormal, le fantastique.
C’est donc presque un coup de cœur pour ce premier tome et je lirai avec grand plaisir la suite des aventures de Sunshine !! 

*****